Déroulement de l’Atelier

L’ Atelier a lieu le samedi après midi du mois de septembre au mois de juin.

Au printemps, un temps fort est proposé par un regroupement de plusieurs jours suivi de représentations publiques.

Un temps de résidence d’une semaine réunit l’ensemble de l’équipe qui accompagne Les Volontiers, metteur en scène, chorégraphe, musicien, plasticien, technicien lumière et moniteurs éducateurs. La moitié des acteurs des Volontiers, travailleurs en ESAT se rendent disponibles en posant des jours de congés.

Cette forme de temporalité favorise l’émergence des travaux en cours et inscrit le travail dans une continuité nécessaire au processus de création. Elle facilite l’apprentissage et la mémorisation des gestes artistiques et des textes, fluidifie les mouvements chorégraphiques, laisse le temps à chacun d’apprendre selon ses possibilités de compréhension et d’appropriation. La possibilité de faire régulièrement des filages donne plus de fluidité à l’ensemble du mouvement.

L’espace scénographique et sonore se clarifie et contribue à l’élaboration d’une forme scénique.

Cette semaine est aussi l’occasion de partager des temps de vie quotidienne. Les déjeuners sont pris dans la grande cuisine de la Fonderie en compagnie des artistes accueillis en résidence et du personnel administratif et technique du lieu.

Le groupe bénéficie de la capacité d’accueil de la Fonderie en hébergement et y dort ainsi une nuit.

Tous ces moments favorisent l’échange des Volontiers avec d’autres personnes.

Un Atelier ouvert à la rencontre du public

Il est régulièrement possible, en accord avec les acteurs participants, à toute personne ou groupe qui le demande, d’assister à l’Atelier du samedi. Juste pour voir, être témoin, de ce qu’il se fabrique.

A la fin de la semaine de résidence, le personnel artistique, administratif et technique de la Fonderie ainsi que les artistes présents sont invités à assister à un premier filage des travaux réalisés.

Montrer les travaux en cours devant une assemblée restreinte et bienveillante est une étape essentielle pour donner confiance aux acteurs des Volontiers qui parfois font leurs premiers pas sur scène avant d’appréhender un public plus nombreux.

La convivialité de cette configuration intime induit des échanges et retours critiques constructifs pour la suite du travail.

Au mois de juin, les Volontiers invitent à un large public à voir les travaux réalisés pendant l’année.

Au fil des ans, ils ont acquis une reconnaissance artistique et rassemblent plus de 150 spectateurs par représentation.

Depuis 2017, Les Volontiers ont été invités à présenter leurs travaux dans d’autres salles, au Centre Culturel Henri Salvador en juin 2018 et Au Centre Culturel de la Colmont à Gorron en novembre 2020.

Les créations

Zut, c'est dommage, pour une fois qu'on est tous là, il en manque deux.